Philomène Irawaddy

Une voix qui compte
parmi les chanteuses de jazz

« Un swing qui allie délicatesse et précision,
un phrasé délié et sûr… »

 

philomene-irawaddyNée aux Etats-Unis (Massachusetts), Philomène Irawaddy a été attirée par le chant dès son plus jeune âge. Passant de longues heures auprès du pick-up, en compagnie d’Ella Fitzgerald (sa chanteuse préférée entre toutes), Doris Day et autres interprètes de comédies musicales américaines, elle a eu tout loisir d’y puiser les sources d’inspiration qui constituent les racines mêmes du jazz.

Après une Maîtrise en Droit International, elle bifurque et obtient une Licence de Musicologie à la Sorbonne et un Diplôme de fin d’études en Formation Musicale et Analyse au CNR de Boulogne-Billancourt. C’est à cette époque qu’elle commence à se produire dans différents clubs de jazz parisiens.

Ainsi que ses illustres aînées, elle privilégie toujours la mélodie : des standards classiques du répertoire jusqu’à des compositions plus récentes sur lesquelles elle aime poser ses propres paroles (Chick Corea, Charles Mingus, Wayne Shorter ou Thelonious Monk).

Elle a travaillé avec de nombreux musiciens parmi lesquels les pianistes Alain Jean-Marie, Pierre de Bethmann, Franck Avitabile, Ludovic de Preissac, Hiroshi Murayama et Manuel Rocheman, les guitaristes Christian Brun et Noé Reinhardt, l’accordéoniste Ludovic Beier, les trompettistes Nicolas Folmer et Fabien Mary, les contrebassistes Gilles Naturel et Viktor Nyberg, les batteurs Philippe Soirat, Ichiro Onoe et Anne Pacéo,  les saxophonistes Guillaume Naturel, Rick Margitza et Dmitry Baevsky…

Interprète occasionnelle de musique baroque ou de mélodies espagnoles, elle compose également pour un jeune public : son disque de chansons « Une coccinelle sur mon violoncelle » (Enfance et Musique/Harmonia Mundi, 2005) a reçu les ffff du magazine Telerama. « Luxembourg !« , un disque de chansons pour enfants inspirées par le jardin du Luxembourg à Paris, comprend 2 opus et un livret illustré par Christine Davenier : Automne-Hiver (ADF-Bayard Musique, 2012) et Printemps-Eté (ADF-Bayard Musique, 2013). Suit « Je suis un chat bleu« , un conte musical à chanter d’après l’ouvrage éponyme d’Anne Mirman (ADF-Bayard Musique/Harmonia Mundi, 2014).

Enregistré en quartet avec Alain Jean-Marie (piano), Gilles Naturel (contrebasse) et Philippe Soirat (batterie), ses compagnons de route depuis de longues années, son premier album de jazz vocal « Sun Side Songs » est sorti en 2009. Il rassemble un bouquet de standards choisis, tirés du Grand répertoire américain de la chanson.

philomene-irawaddy_studio

Majoritairement constitué de compositions personnelles, l’album « Cinderella’s notice » est sorti à l’automne 2016 (Label Ouest/L’Autre Distribution).  Cette libre évocation de l’histoire de Cendrillon a été enregistrée en quintet avec Alain Jean-Marie, Guillaume Naturel, Gilles Naturel, Philippe Soirat et la participation de Nicolas Folmer. Plusieurs oeuvres de l’artiste-peintre Eska Kayser posées en regard des textes, éclairent le livret de cet album, soulignant avec grâce sa touche audacieuse et onirique.

Octobre 2018 voit la sortie de l’ « Anthologie des comptines et chansons de France » (ADF-Bayard Musique/Harmonia Mundi), une compilation exceptionnelle de plus de 150 titres du patrimoine, répartis en un coffret de 4 CD que Philomène interprète et dont elle a écrit les arrangements. Ils incluent également des versions instrumentales accompagnées par une quinzaine de musiciens, parfaitement adaptées à la tessiture vocale des enfants.